Zéro Déchet

Comment limiter sa surconsommation d’emballages et de plastiques ?

By 17 septembre 2019 octobre 2nd, 2019 No Comments
Courses vrac zéro waste

Chaque année ce sont plus de 400 kg de déchets qui sont produits par an et par français; soit un kilo de déchets jetés par jour. Emballages, plastiques, cartons, papiers, restes alimentaires ou nourriture périmée … la liste est longue et nos poubelles gonflent à vue d’œil. Tous ces déchets sont au mieux recyclés et au pire laissés en décharges ou incinérés. Responsables de la pollution,  les déchets sont les stigmates de notre surconsommation et ont de lourdes conséquences sanitaires.  Bref, une plaie…
Et si nous réduisions notre production de déchets quotidiens, comme les plastiques ou les emballages ? Vous pensez que c’est impossible ? Voici quelques conseils pour vous aider à avancer dans votre démarche zéro déchet.

 

Emballez-vous pour le vrac !

Nombreux sont les magasins biologiques ou certaines grandes surfaces à proposer du vrac. Le retour salutaire de la vente vrac permet bien entendu d’éviter les produits conditionnés, souvent emballés à l’excès. Riz, pâtes, céréales, fruits secs, biscuits… tous sont vendus au détail. Vous pouvez aussi privilégier les aliments commercialisés à la coupe ou sur un étal, comme la viande, le poisson ou le fromage.
Les sacs à vrac Ecogam Connect vous aideront dans votre démarche zéro déchet. Et en plus, ils sont en coton biologique ! Pensez aussi à récupérer et à utiliser les bocaux en verre, les boites en métal…sac vrac

Dites bye-bye aux pailles en plastique

En 2021, les pailles en plastique seront totalement interdites dans l’Union Européenne. Cet objet si futile, mais si indispensable à la fois, doit tirer sa révérence. Des alternatives existent comme les pailles en bambou, en carton, ou en inox. Premier geste à faire : refusez catégoriquement les pailles dans un restaurant ou un bar, car certaines enseignes de restauration en abusent… Si vous souhaitez accompagner vos boissons préférées de pailles, Ecogam Connect vous recommande les pailles en inox, car elles sont réutilisables et durables. Donc plus écologiques et économiques que leurs cousines en cartons ou en matières végétales.

L’indispensable sac réutilisable

16 000 sacs plastiques sont distribués chaque seconde dans le monde… 1000 ans sont nécessaires pour qu’un sac en plastique se dégrade. Devant ses chiffres, les institutions, les commerces et les consommateurs ont réagi. Nos courses alimentaires se feront avec des sacs réutilisables ! En effet, le 01 Juillet 2016, les sacs plastiques à usage unique proposés en caisse ont définitivement disparus de la grande distribution. Ce fut long, mais beaucoup d’enseignes n’avaient pas attendu le décret. Au fur et à mesure, les sacs plastiques jetables ont été éliminés du circuit, au profit de sacs cabas résistants et réutilisables… mais pas aussi durables et écolos que souhaités. D’autres alternatives sont disponibles, comme les sacs en coton (les fameux tote bags) ou en tissus, les sacs à provisions en matières recyclées…
Ecogam Connect vous présente 4 sacs de courses, réutilisables et durables, avec poignées renforcées. Ils se solidarisent et s’attachent aux chariots : pratiques pour organiser ses courses !

sacs de course durable pour chariots

Mon déjeuner me suit au bureau

Pensez à apporter votre gamelle pour déjeuner au travail : récipients hermétiques en verre (pour micro-onde et frigo), Ben-To… Vous évitez ainsi le gaspillage alimentaire en finissant vos restes de la veille et vous optimisez vos coûts. Tirez un trait sur les multiples emballages des plats préparés disponibles en supermarché, ou les divers contenants distribués par la restauration hors-domicile (livraison ou vente à emporter)

Les bouteilles en plastique, ce n’est pas fantastique !

L’eau en bouteilles plastiques produit 1,5 millions de tonnes de déchets par an. Certaines d’entre elles échappent au recyclage, soit pour finir dans les décharges et incinérateurs, ou soit pour s’échouer dans la nature (22 000 tonnes finissent dans les océans). Les bouteilles plastiques nécessitent du pétrole et beaucoup d’énergie dans le cadre de leur production : transport des matières premières, fabrication des résines plastiques, processus de moulage, nettoyage et remplissage, stockage, étiquettes et packaging, livraison chez les distributeurs… Une empreinte carbone importante démontrant qu’il est grand temps de ralentir, voire de stopper, notre consommation de bouteilles en plastique. Enfin, le projet de loi anti-gaspillage et pour une économie circulaire, recommande notamment la mise en place de systèmes de consignes pour les bouteilles en plastique.  En attendant, munissez-vous de gourdes réutilisables, transportables partout et conçues à partir de différentes matières comme le verre, l’acier ou aluminium.

Robinet, je boirai de ton eau !

En ouvrant notre robinet, nous obtenons une eau saine et potable. Une vraie chance, dont beaucoup de pays ne peuvent pas jouir.
Vous pouvez choisir de filtrer votre eau du robinet avec des purificateurs, pour la rendre encore plus qualitative.  Ils permettent de filtrer les métaux lourds ou les résidus de pesticides, mais aussi de la rendre meilleure en goût (en filtrant le chlore) … Vous éviterez ainsi l’achat de bouteilles d’eau minérale en plastique (9,3 milliards de litres d’eau sont vendus en bouteilles chaque année en France)
Allez plus loin en fabricant vous-même vos sodas et vos boissons pétillantes. Supprimez définitivement de votre liste de courses alimentaires les packs d’eau gazeuse, lourds et onéreux. Ecogam Connect propose une collection dédiée à la réalisation de boissons gazeuses à la maison : service d’échange (vide contre plein) de recharges CO2, machines à eau gazeuse… Vous n’avez plus d’excuse : faites pétiller votre quotidien !machine eau gazeuse

Des yaourts faits maison

16 milliards de pots de yaourts et autres produits laitiers sont consommés chaque année en France. Les yaourts achetés en commerce possèdent un lourd impact environnemental, à l’instar des eaux en bouteilles plastiques citées plus haut : utilisation du pétrole, conception énergivore, transports… Ne parlons même pas du casse-tête lors du tri sélectif et du recyclage des pots !
Ralentissez votre consommation de yaourts en pot en réalisant vous-même vos desserts lactés. Ainsi, Ecogam Connect propose une fromagère-yaourtière non électrique, à petit prix. Simple, économique et rapide à faire !

 

Stop au film alimentaire

Autre conseil zéro déchet : remplacer le film alimentaire en plastique étirable par des alternatives durables et réutilisables. En effet, l’utilisation quotidienne de films plastiques, servant à protéger nos aliments, engendre un nombre incalculable de déchets. Optez pour les couvercles protecteurs et étirables en silicone. 

Les brosses à dents en bambou : naturelles & biodégradables

Partons d’un simple postulat : les brosses à dents traditionnelles en plastique ne sont pas biodégradables. Certaines sont donc surement encore enfouies sous terre ou dispersées dans la nature. Continuons notre démonstration : nous changeons au moins 4 fois par an de brosses à dents. Multipliez ce chiffre par votre âge, puis par le nombre d’habitants en France ou dans le monde, puis par le nombre de générations … Au final, on arrive à un résultat sidérant de brosses à dents produites et usagées.
Changez vos habitudes bucco-dentaires, en privilégiant les brosses à dents en bambou, de conception naturelle et totalement biodégradable. Des poils souples en charbon actif, un brossage ultra-efficace, une conception sans produits chimiques … La liste des avantages s’étire. Vous l’avez compris, Ecogam Connect à la dent dure contre le plastique à usage unique.

Vous avez dorénavant quelques pistes pour une routine zéro-déchets. Mais il s’agit ici d’une liste non-exhaustive, car nous aurions pu vous parler de l’oriculi (coton-tige écolo), du coton lavable, des cafetières à piston ou des boules à thé, du savon solide, des lingettes microfibres… Mais, pour aujourd’hui, nous vous laissons mettre en pratique ces quelques conseils. Et surtout n’hésitez pas à nous communiquer les vôtres et toutes vos astuces anti-déchets !

 

Photo by Laura Mitulla on Unsplash